Transcription Audio

Retranscription audio : la transcription juridique

L’univers du droit est très délicat. En principe, tout est déjà écrit et archivé pour faciliter la recherche de tel ou tel dossier quel qu’il soit. Dans certains cas, il existe des renseignements juridiques évoqués à l’oral et qui nécessitent la tenue d’un document écrit. C’est là que la transcription s’impose. La transcription relative à la sphère du juridique s’appelle transcription juridique.

La transcription juridique : c’est quoi ?

La déposition de témoin, l’audience disciplinaire, la décision du tribunal … peuvent être converties en procès-verbaux, compte-rendu ou simple document écrit. C’est précisément un tel processus que l’on appelle transcription juridique. Huissier, greffier, avocat, sténographe juridique, avocat, commissaire-priseur, notaire…tout officier de justice peut confier la transcription juridique à une société de transcription audio à Madagascar.

Qu’appelle-t-on une bonne transcription juridique ?

Si l’on dit que la transcription juridique est très délicate, cela signifie que ce travail ne se fait pas n’importe comment. Toute retranscription juridique ne peut être en bonne et due forme que lorsqu’elle respecte certaines règles.

Par exemple, aucune erreur de terminologie n’est acceptable, puisque cela déforme le sens de certaines phrases. Ce cas peut arriver lorsque l’on fait un « guide d’écoute » ou transcription normalisée. Dans le cas d’une transcription juridique à caractère verbatim ou exhaustif, le document final ne doit contenir aucune coquille, tout comme en transcription reformulée ou synthétisée.

Les avantages à faire appel à un transcripteur pro

Un officier de justice qui recourt aux services d’un transcripteur pro tire certainement profit d’un gain de temps énorme. Il peut aussi avoir un document transcrit livré à temps, puisqu’un transcripteur pro effectue son travail rapidement, et donc dans les délais impartis.

Hormis le gain de temps et l’obtention rapide du document transcrit, le professionnel de la justice peut bénéficier des conseils du transcripteur sur la meilleure manière de traiter l’audio. Effectivement, un transcripteur digne d’une transcription juridique est force proposition.

Les critères de choix d’un transcripteur juridique

Il est vrai que la réactivité et la rapidité de la livraison sont nécessaires, mais d’autres paramètres revêtent encore beaucoup plus d’importance que tout cela. Par exemple, le transcripteur juridique se doit de connaître la grande majorité des lexiques juridiques.

De cette manière, il ne commet pas des erreurs dans le cas d’une transcription juridique reformulée ou normalisée. Aussi, il faut qu’un transcripteur juridique soit capable de suivre les consignes majeures rédigées dans le cahier de charge : respecter le style d’écriture prédéfini par l’officier de justice, ne pas apporter son propre avis sur une telle ou telle affaire…

Que savoir sur le tarif et les références ?

Certes, la qualité du rendu prime dans tout, mais cela ne laisse pas entendre qu’il ne faut pas tourner son attention sur le tarif appliqué par le transcripteur. Si celui-ci est par exemple un transcripteur européen, son tarif ne doit forcément pas être très élevé malgré les impôts divers qu’il doit allouer.

L’externalisation dans les pays africains peut s’avérer parfois nécessaire pour bénéficier d’un tarif raisonnable. Pour ce qui est des références du transcripteur, il faut qu’il en expose à son client si ce dernier en demande.

Pour avoir plus d’infos sur le domaine du webmarketing, il faut suivre ce lien.

Author: Damien